18 novembre 2009

L'affaire M. - page 2

Son assistant, lui, devait être très jeune, 23 ans tout au plus. A peine sortit de l’école, pensèrent les époux Mac Adam. Il portait un costume bleu issu d’une collection de prêt-à-porter, dont les jambes du pantalon, un peu courtes, laissaient entrapercevoir des chaussettes blanches qu’un homme distingué n’aurait utilisé que lors de ses séances de sport.

Lorsque les Mac Adam furent installés dans les fauteuils faisant face au bureau et que son assistant se fut mis en retrait sur le coté de la pièce, l’homme qui régnait sur ces lieux rejoignit son fauteuil tout en commençant les présentations.

Il s’appelait Peter Mulligan et son assistant Damon Jemisson.

A sa demande, Bob expliqua en détail ce qui venait de se passer. Peter écoutait attentivement et Damon, qui avait sortit un petit calepin et un crayon, prenait des notes.

De temps à autre, Janet intervenait pour rajouter un détail au récit de son mari.

Les yeux de Peter passaient de l’un à l’autre, observant et scrutant chacun de leurs mouvements tout en écoutant attentivement ce qu’ils racontaient.

Lorsque les Mac Adam terminèrent leur récit, il y eux un moment de silence, soutenu par Peter, qui leva les yeux en direction du plafond et fit pivoter légèrement son fauteuil. Visiblement, il réfléchissait.

Ne pouvant plus supporter cette attente interminable, Janet s’écria :

-          Alors Commissaire, vous allez pouvoir nous aider ?

Cette réaction fit sursauter chacun des hommes présents dans le bureau. Le commissaire Mulligan remit son fauteuil en face à face aux Mac Adam. Il leur expliqua, alors, l’ensemble du dispositif qui allait être mis en place et conclu par :

-          Madame et Monsieur Mac Adam ! Nous allons faire de notre mieux ! C’est une affaire difficile, mais nous allons tout faire pour réussir !

-          Mais, commissaire !

Mulligan interrompit Janet :

-          Je comprends votre désespoir, Madame, mais il ne m’est possible que de vous promettre de tout faire et d’utiliser tous les moyens à ma disposition pour que ce qui vous arrive ait une fin heureuse.

Les époux Mac Adam se regardèrent et Janet s’effondra de nouveau en larmes.

-          Damon, va vous raccompagner chez vous et assurera la coordination avec les différentes équipes ! Je vous tiendrais personnellement au courant de l’avancement de l’enquête ! De votre côté, si quoi que ce soit, même un détail qui vous parait insignifiant vous revenait, n’hésitez pas à m’appeler quelle que soit l’heure ! Je vous donne ma carte avec mon numéro de mobile ! Et je vous le répète, n’hésitez pas ! Et surtout, surtout, ne faites rien sans m’en informer. Dans ce genre d’affaire, TOUT est important ! Et le moindre faux pas …

Janet se leva et sortit du bureau soutenue par son mari. Damon les avait précédé et leur avait ouvert la porte.

Posté par phoenixdu92 à 13:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur L'affaire M. - page 2

Nouveau commentaire