16 novembre 2009

Monsieur 18h00 - page 30

Le grand chef se retourna vers Raphael.

« Je n’en ai que pour quelques poignées de seconde ! Je reviens ! »

Avant que Raphael ne puisse répondre, le grand chef refermait déjà derrière lui la porte du grand bureau.

Quelques secondes plus tard il réapparut un plateau à la main, duquel des volutes de fumée semblaient s’échapper.

« Tenez ! Mangez ! Ca vous fera du bien ! »

Raphael aperçu le contenu du plateau. Quelques viennoiseries à peine sorties du four où elles avaient cuit, encore fumantes et dégageant une délicieuse odeur.

Raphael prit un croissant. Il sentit la chaleur de la pâte se diffuser sur ses doigts, puis à l’intérieur de sa bouche.

Les parfums envoutants de cette œuvre d’art pâtissière lui embaumaient l’odorat.

Raphael se sentait revivre.

Le grand chef l’avait rejoint sur le canapé, et ensemble ils prenaient un petit déjeuner digne du plus beau dimanche ensoleillé.

Leurs regards étaient plongés l’un dans l’autre, mais rien ne semblait perturber leurs mastications.

-          « Monsieur ? »

-          « Oui, Raphael ? »

-          « Je voudrais vous dire quelque chose ! »

-          « Je vous écoute Raphael ! »

Raphael semblait ne pas savoir quels mots utiliser. Il semblait perdu.

Le grand chef le fixait de son regard si doux et chaleureux.

« Monsieur ! Je crois que … »

Les mots étaient comme coincés dans la gorge de Raphael. Ils refusaient de sortir.

« Je sais Raphael ! Je l’ai su la première fois que nos regards se sont croisés ici même, sur ce canapé »

Raphael, ressentit comme un soulagement. Il se sentit détendu comme il ne l’avait pas été depuis plusieurs mois.

Les deux hommes se regardaient, il semblait émaner de cet échange une intensité comme magique.

Leurs visages resplendissaient.

Leurs mains décidèrent de se prendre l’une dans l’autre. Et une vague de chaleur les envahit.

Leurs lèvres se rapprochèrent et ils s’enlacèrent tendrement comme des amants enfin réunis.

Posté par phoenixdu92 à 20:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Monsieur 18h00 - page 30

    C'est trop gnon...

    Bon j'avoue que ce n'est pas ma page préférée, mais on ne peut pas maintenir le suspence à chaque paragraphe; ce serait peut être lassant d'ailleurs,mieux vaut savoir doser...

    En tout cas, tu est doué pour l'écriture.
    ciao

    Posté par cck, 16 novembre 2009 à 22:34 | | Répondre
  • cck

    Merci du compliment.

    Même si je ne suis pas forcément du même avis

    Posté par Maxivirus, 18 novembre 2009 à 14:09 | | Répondre
Nouveau commentaire