14 novembre 2009

Monsieur 18h00 - page 28

Raphael perçu une voix très lointaine qui l’appelait par son prénom. Il essayait d’ouvrir les yeux, mais la luminosité ambiante était si forte qu’il la percevait à travers ses paupières encore closes.

Malgré les sensations nauséeuses qu’il ressentait, il percevait au travers de son corps une sensation de bien-être probablement due à la douceur du cocon moelleux sur lequel il était allongé.

Une fois de plus, il percevait une voix, qui essayait de le tirer de cet état dans lequel il se trouvait.

Il n’était finalement pas si mal, là où il se trouvait, un peu comme s’il avait quitté son corps douloureux, il avait l’impression de flotter dans les airs, sans souffrance, avec juste une petite sensation de nausée naissante.

Mais la voix se faisait insistante, elle se rapprochait, elle cherchait par tous les moyens à l’extirper de cet état dans lequel il était plongé, pour l’emmener vers un ailleurs inconnu qu’il n’avait pas envie de découvrir.

Il résistait de toutes ses forces, mais rien n’y faisait, la voix gagnait du terrain et semblait peu à peu le tirer vers elle.

La voix insistait encore et encore, elle ne prononçait que son prénom.

Raphael résistait encore et toujours, mais plus il résistait, plus il sentait la fin de cet état agréable arriver. Il commença à ressentir les douleurs de son corps meurtri par le manque d’attention qu’il lui avait porté depuis plusieurs mois.

Les sensations nauséeuses se firent plus fortes. Elles arrivaient par vague.

Les douleurs étaient si fortes maintenant, qu’il savait que son esprit avait rejoint son corps et qu’il devait maintenant se battre contre les éléments pour ouvrir ses paupières lourdes qui lui masquaient encore

la vue. Il

sentait la lumière à travers ces voiles qui occultaient sa vue.

Il n’avait plus le choix, la voix l’appelait encore et encore, sur un ton doux et chaleureux. Il brava tout et commença à lutter contre son corps pour lever les rideaux sur sa vie.

Posté par phoenixdu92 à 13:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Monsieur 18h00 - page 28

    grrrr

    tu fait durrer le suspence, là! 8,

    Posté par cck, 16 novembre 2009 à 22:21 | | Répondre
  • cck

    c'est le but du jeu

    Posté par Maxivirus, 18 novembre 2009 à 14:07 | | Répondre
Nouveau commentaire